L’entretien professionnel : une bonne idée mais…

La réforme de la formation professionnelle oblige toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, à mettre en place un entretien professionnel biannuel pour leurs salariés ayant au moins deux ans d’ancienneté et lors de leurs retours après des périodes d’absence longues. Les premiers entretiens concernant les salariés ayant d’ores et déjà deux ans d’ancienneté doivent avoir eu lieu avant le 7 mars 2016.

Durant cet entretien, qui est à distinguer des entretiens d’évaluation, chaque collaborateur pourra évoquer "ses perspectives d’évolution professionnelle notamment en termes de qualification et d’emploi". Egalement seront évoquées par l’employeur les évolutions de l’entreprise et leurs impacts sur les postes et les compétences nécessaires. A l’issue de l’entretien, un compte-rendu sera signé par chacun.

La sixième année, le bilan des actions recensées durant les deux précédents entretiens sera effectué. En cas de manquements en termes de formation et d’évolution professionnelle ou salariale, l’entreprise se verra sanctionnée. Voilà la synthèse de la loi.

L’objectif de cet entretien étant le maintien de l’employabilité des collaborateurs, on ne peut y voir que des points positifs :
- Pour l’employeur :
. de mieux prévoir les compétences dont il aura besoin et être dans une dynamique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences,
. de fidéliser, de (re)motiver et faire évoluer ses collaborateurs,
. de construire son plan de formation.

- Pour le manager :
. de renforcer le dialogue avec ses collaborateurs en prenant un temps dédié à l’échange autour de l’évolution professionnelle,
. de connaître les souhaits d’évolution de ses collaborateurs,
. d’identifier les besoins de chacun et d’accompagner les projets professionnels.

- Pour le salarié :
. d’exprimer ses souhaits de formation et d’évolution,
. d’identifier ses besoins de formation à travers son information sur les évolutions de l’entreprise,
. de voir éventuellement ses compétences acquises par un investissement personnel en formation connues par l’entreprise,
. d’envisager sa progression dans la classification,
. d’être acteur de son développement professionnel.

Donner de la visibilité à chacun, renforcer le lien, accompagner un projet professionnel, que de perspectives managériales intéressantes.

Toutefois, l’opération s’avère délicate car :
- Elle oblige toutes les entreprises à entrer et surtout formaliser une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences au risque d’alourdir la gestion individuelle surtout dans les plus petites entreprises,
- Elle demande une communication en amont afin de ne pas créer une inquiétude dans les entreprises où une convocation à un entretien renvoie à un entretien de sanction ou préalable à un licenciement, ou lorsque le collaborateur n’arrive pas à se projeter, à parler de lui,
- Elle demande aux personnes qui seront chargées de mener les entretiens une nouvelle posture : l’accompagnement, à laquelle elles ne sont pas toujours préparées,
- Elle peut être le terrain d’expression de moult revendications et nécessite de trouver un bon équilibre entre écoute, prise en considération et respect du cadre de l’entretien,
- Elle crée une obligation de formation par l’entreprise et ce, même si ses postes ne connaissent pas d’évolution dans les six ans, car l’employeur est tenu d’avoir fait suivre au moins une formation durant cette période,
- Elle formalise un plan d’actions validé par le collaborateur et le manager qui engage l’entreprise et ne peut être pris à la légère car tout document signé est opposable en cas de litige.

Face à ces différents points d’alerte qui nous ont posé question, nous avons décidé avec Arioss International, confrère en conseil RH, de développer une formation d’une journée sur ce thème et ce, afin d’aider les entreprises à mettre en place cet entretien professionnel en leur sein, en toute autonomie.

Cette formation porte sur les obligations légales de l’entreprise, la mise en œuvre des entretiens et la posture à adopter par les managers avec alternance d’apports théoriques et d’exercices de mise en situation. Elle s’adresse à toute personne chargée de mettre en place et/ou de mener l’entretien professionnel dans l’entreprise (DG, DRH, managers).

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce thème, n’hésitez pas à nous contacter.